CICHY Joseph

Par Odette Hardy-Hémery

Né en 1923 à Sosnowiec (Pologne) ; mineur ; militant communiste ; résistant.

Frère de Tadeusz Cichy, Joseph Cichy continua le combat de son aîné. Arrêté à Thivencelle le 4 mai 1942 avec Jacob Ratajczak*, il fut condamné pour menées communistes le 31 juillet de la même année à un an de prison et 1 200 francs d’amende ; il avait alors dix-neuf ans. Après un temps d’emprisonnement à Huy, il connut successivement le kommando Porz de la prison de Cologne, le kommando Zehlwoll de la prison de Reinbach et le kommando Rothenbach de la prison de Sieburg. Après son retour de déportation, Joseph Cichy retourna en Pologne.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article20013, notice CICHY Joseph par Odette Hardy-Hémery, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 27 octobre 2010.

Par Odette Hardy-Hémery

SOURCES : Arch. Musée de la Résistance à Denain. — Arch. section spéciale de Douai. — André Pierrart et Michel Rousseau, Eusebio Ferrari à l’aube de la résistance armée, Paris, Syros, 1980. — Jean-Marie Fossier, Nord-Pas-de-Calais, zone Interdite. Mai 1940-Mai 1945, Éditions sociales, 1977. — Jean Estager, Ami, entends-tu. La résistance populaire dans le Nord-Pas-de-Calais, Messidor-Éditions sociales, 1986.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément