PASQUET Armand

Par Daniel Heudré

Né le 25 avril 1924 à Fougères (Ille-et-Vilaine), exécuté sommairement le 7 juillet 1944 à Saint-Rémy-du-Plain (Ille-et-Vilaine) ; employé ; résistant FTP.

Résidant avec ses parents à Saint-Servan-sur-Mer, Armand Pasquet fut employé de bureau après sa scolarité. Réfractaire au STO, il se réfugia chez un oncle à Saint-Georges-de-Chesné (Ille-et-Vilaine). Il entra dans un groupe de Francs-tireurs et partisans (FTP) à Saint-Malo, en novembre 1943. Il diffusa des tracts et des journaux clandestins. Début juin 1944, il rejoignit le maquis de Broualan (Ille-et-Vilaine), puis celui de Lignières-la-Doucelle (Mayenne). Après avoir livré un combat contre les Allemands, il se replia avec ses camarades sur le bois de Landal, en Broualan. Sur place, il exerça le métier de cuisinier dans la ferme de la Lopinière.
Le bois fut attaqué par une troupe composée d’Allemands et de miliciens du Bezen Perrot. Emmené comme prisonnier avec d’autres camarades, il fut conduit le 7 juillet 1944, à l’aube, à Saint-Rémy-du-Plain, torturé et abattu par les miliciens du Bezen Perrot avec 6 camarades au lieu-dit La Bitonnerie. Les corps furent précipités dans les carrières de Touchasse. Des habitants de la commune, informés du carnage, découvrirent le charnier. Les cadavres furent alors conduits à l’école des filles de Saint-Rémy-du-Plain puis inhumés dans le cimetière communal. Peu de temps après, les corps furent repris par leurs familles.
Le nom du résistant fut écrit Amand Pasquet et non Armand sur le monument commémoratif de la commune de Saint-Rémy-du-Plain, le 7 juillet 1945. Un panneau indique la direction de la carrière. Une rue porte également son nom à Saint-Malo


Broualan, Saint-Rémy-du-Plain (Ille-et-Vilaine) 7 juillet 1944

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article200220, notice PASQUET Armand par Daniel Heudré, version mise en ligne le 19 février 2018, dernière modification le 23 août 2021.

Par Daniel Heudré

SOURCES : Arch.Dép.Ille-et-Vilaine 167, Rennes. — René Brune, Broualan. Dans l’Ille-et-Vilaine en résistance, Editions Danclau, 1995.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément