AURAY Jean, Jules, Marie, Louis

Par Annie Pennetier

Né le 12 novembre 1907 à Nantes (Loire-Inférieure, Loire-Atlantique) mort en action le 11 août 1944 à Bouvron (Loire-Inférieure, Loire-Atlantique) ; résistant FFI-FFC.

Le 9 août 1944, il fut exécuté avec Pierre Fourage sur la route de Blain, commune de Bouvron pour avoir refusé la réquisition de leur vélo à des soldats allemands. Julien Tessier atteint de surdité fut tué faute de n’avoir pas entendu les sommations.
Les troupes allemandes qui voyaient s’avancer les troupes américaines étaient particulièrement nerveuses. En effet la veille les communes voisines de Blain et Fay-de-Bretagne venaient d’être libérées, il s’agissait de quelques heures pour voir la libération de Bouvron mais ce sont les soldats allemands qui revinrent occuper la commune.

Sur le monument aux morts de la commune voisine Blain, figure le nom de Raymond Auray, victime civile 1939-1945.
Il a un homonyme nantais mort à Dora le 6 février 1945 et un autre homonyme mort en 1944, médaillé de la Résistance.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article200364, notice AURAY Jean, Jules, Marie, Louis par Annie Pennetier, version mise en ligne le 24 février 2018, dernière modification le 14 novembre 2021.

Par Annie Pennetier

SOURCES : Arch. Dép. Loire-Atlantique, 305 J 2 . — Jean-Pierre Sauvage, Xavier Trochu, Mémorial des victimes de la persécution allemande en Loire-Inférieure 1940-1945, 2001. — Service historique de la Défense, Vincennes GR 16 P 23454.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément