CLAIREAU Philibert

Par Claude Pennetier

Né le 7 janvier 1933 ; facteur enregistrant à la SNCF ; dirigeant communiste de la Sarthe.

Philibert (ou Philbert) Claireau, facteur enregistrant à la SNCF, adhéra au PCF en 1951. Secrétaire de l’Union de la jeunesse républicaine de France (UJRF) de La Ferté-Bernard (Sarthe) en 1953, il fut en même temps membre du bureau fédéral PCF de la Sarthe.
En 1956, il était indiqué comme métallurgiste, l’année suivante comme ouvrier Renault et, en 1960, comme secrétaire de la section Renault. Il avait fait une école centrale communiste d’un mois. Il ne siégeait plus à la direction fédérale en 1964.
Philibert Claireau s’était marié en premières noces avec Gisèle Claireau, née le 19 mai 1933, fonctionnaire du cadastre, membre du Parti communiste depuis 1951, présidente d’une association de parents d’élèves et membre du comité fédéral communiste en 1962. Il était le frère de Denis Claireau, né le 30 mai 1935, ouvrier, secrétaire de l’UD-CGT de la Sarthe en 1962.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article20047, notice CLAIREAU Philibert par Claude Pennetier, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 14 octobre 2021.

Par Claude Pennetier

SOURCE : Arch. comité national du PCF, comités fédéraux du PCF. — Sources familiales.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément