LETOURNEUR Pierre, Marcel, Jean

Par Michel Gorand

Né le 16 février 1944 à Saint-Denis (Seine, Seine-Saint-Denis) ; permanent syndical CFDT (1977-1990) ; secrétaire général adjoint de la branche Équipement en 1977, puis secrétaire général (1983-1986) ; membre du secrétariat national de la FGTE-CFDT (1977-1990).

Fils de Jean Letourneur, professeur de géologie et de Madeleine Giocanti professeur de mathématiques et titulaire d’une licence en sciences économiques puis d’une licence en droit, Pierre Letourneur fut recruté au ministère de l’Équipement en 1968 comme contractuel chargé d’études économiques à l’Institut de recherche des transports (IRT) alors en voie de création. Il adhéra à la CFDT en 1970, puis devint, en 1971, secrétaire de la section syndicale de l’IRT. En 1972 il fut élu représentant du personnel à la commission consultative paritaire des contractuels chargés d’études de haut niveau du ministère de l’Equipement.

Artisan, avec son syndicat de l’Equipement de Paris, du refus de la Fédération nationale de l’Habitat, de l’Équipement et des transports (FNHET), d’intégrer la Fédération Générale des Transports et de l’Equipement (FGTE), il fut élu au bureau de la FNHET jusqu’à sa dissolution. Pierre Letourneur devint permanent syndical CFDT au ministère de l’Équipement en mars 1977 et le demeura jusqu’en juin 1990. Il fut élu au secrétariat de la branche Équipement (UFE-CFDT) en 1977 comme secrétaire général adjoint, Michel Pernet en étant le secrétaire général, puis, de 1983 à 1986, comme secrétaire général.

Il représenta la FGTE-CFDT auprès de l’Union des fédérations de fonctionnaires et assimilés (UFFA-CFDT). Il fut élu au bureau fédéral (BF) de la FGTE lors du congrès constitutif de mai 1977 à Rouen et fut réélu lors des congrès suivants de 1980, 1983 (le BF devient secrétariat national), ainsi qu’en 1986 à Lamoura où il fut élu dans le collège exécutif, Michel Pernet étant étant secrétaire général. En 1986, Pierre Letourneur fut alors chargé du secteur économique et du secteur public et nationalisé (SPN) de la FGTE ; il fut renouvelé dans ses fonctions au congrès d’avril 1989 à Port Leucate.

Ayant réussi le concours de recrutement, il fut nommé conseiller de tribunal administratif le 1er juillet 1990 ; il prit ses fonctions au tribunal administratif de Châlons-en-Champagne en 1991. Après un passage au tribunal administratif de Melun (1996-2001) il termina sa carrière au tribunal administratif de Paris en juin 2009.

Dans ses fonctions il connut principalement des contentieux de la fonction publique, de l’urbanisme, de la police et du domaine public et de la responsabilité des personnes publiques. Il fut à l’origine d’une jurisprudence améliorant l’indemnisation des agents publics illégalement licenciés (arrêt du Conseil d’Etat du 6 décembre 2013 « Commune d’Ajaccio »).

Il prit sa retraite en 2009. Marié puis divorcé, il a deux enfants.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article200596, notice LETOURNEUR Pierre, Marcel, Jean par Michel Gorand, version mise en ligne le 4 mars 2018, dernière modification le 30 avril 2022.

Par Michel Gorand

SOURCES : Arch. CFDT. — Correspondances avec l’intéressé (2018).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément