PEROT Renée

Par Michel Thébault

Né le 9 mars 1943 au Vigeant (Vienne), massacrée le 4 août 1944 au Vigeant (Vienne) ; victime civile âgée de 14 mois.

Renée Pérot était la fille de René Pérot et d’Hortense Beau, cultivateurs au Vigeant. Elle était âgée de 14 mois, lorsque le 4 août 1944 une colonne de répression allemande ((Section rapide 608, issue du bataillon de réserve de la 17ème division SS Götz von Berlichingen, et Feldgendarmerie Trupp B motorisée 687) investit la commune du Vigeant en début d’après-midi à la poursuite de maquisards. Des perquisitions, pillages, prises d’otages et de multiples exactions furent alors le fait des troupes allemandes et en particulier des SS de la division Götz von Berlichingen. Il semble que ce soit ces derniers qui furent à l’origine de l’assassinat vers 14 heures, de la petite Renée Perot dans les bras de sa mère au lieu-dit Le Petit Moulin, commune du Vigeant.
Son nom est inscrit sur la plaque commémorative, face au cimetière, dédiée aux « Résistants et victimes civiles du 4 août 1944 ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article200629, notice PEROT Renée par Michel Thébault, version mise en ligne le 5 mars 2018, dernière modification le 13 janvier 2022.

Par Michel Thébault

SOURCES : État civil, mairie du Vigeant (acte de décès registre 1944, n° 46) — mémorial genweb

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément