BENOIT Gabriel, François

Par Vincent Flauraud

Né le 4 janvier 1918 à Champagnac-les-Mines (Cantal), mort le 26 août 2001 à Mauriac (Cantal) ; instituteur dans le Cantal ; Résistant ; militant communiste, adjoint au maire de Méallet (Cantal), candidat communiste aux élections cantonales à Mauriac.

Né dans le bassin minier cantalien, fils de Léger, ouvrier mineur et cultivateur, et d’Henriette Conche, Gabriel Benoît poursuivit ses études au collège de Mauriac, chef-lieu de l’arrondissement, et devint instituteur intérimaire en 1937.
En 1939, il fut mobilisé dans l’armée de l’air. Démobilisé, il entra plus tard dans la Résistance. En 1942-1943, il était le chef du réseau de Polminhac (Cantal).
En 1947, devenu membre du Parti communiste français, il affronta son premier scrutin, en se présentant aux élections municipales au Vaulmier (Cantal), contre le maire sortant MRP. Elu conseiller municipal, il fit alors l’apprentissage de l’administration communale.
Instituteur à Méallet à partir de 1954, il y devint rapidement secrétaire de la caisse locale d’assurances mutuelles agricoles, et adjoint au maire. Chargé des travaux communaux, il obtint la création d’une cantine scolaire, et prit part à la fondation du syndicat des eaux des communes de Méallet et Moussage. Il fut par ailleurs désigné comme trésorier de l’association locale des anciens combattants.
Il représenta le PCF aux élections cantonales dans le canton de Mauriac en 1961 (battu au premier tour avec 18,44 % des voix), 1967 (25,63 %, seul candidat de gauche face au candidat unique de la droite) et 1969.
Il épousa le 30 août 1950 à Mauriac Georgette Charlaine, institutrice, fille d’un transporteur.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article200706, notice BENOIT Gabriel, François par Vincent Flauraud, version mise en ligne le 8 mars 2018, dernière modification le 31 mars 2018.

Par Vincent Flauraud

SOURCES : Le Cantal ouvrier et paysan, 27 mai 1961, 22 juillet 1967, 11 octobre 1969, 18 octobre 1969. — Notes de Jacques Girault.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément