ATHÈNES René

Par Vincent Flauraud

Né le 10 avril 1911 à Marchastel (Cantal), mort en septembre 1994 ; employé des postes ; militant communiste et CGT ; résistant.

René Athènes était le fils de Claude, cantonnier, et de Jeanne Cuzol, couturière.
Avec son épouse Anna, née Gibert (mariage à Aurillac le 3 février 1933), ils furent parmi les premiers militants communistes chez les postiers aurillacois au début des années 1930, avec Edouard Aymard, avant que les rangs ne s’étoffent avec la montée du Front populaire. Très impliqués dans la diffusion de tracts, journaux ou affiches, ils furent même interpellés un jour par la gendarmerie pour avoir vendu l’’Humanité à la criée. Sous l’Occupation, ils accueillirent des résistants dans leur maison. En 1945, Anna fut candidate communiste (avec le soutien de la SFIO) dans le canton de Condat (Cantal). Nommés à Montreuil, ils y poursuivirent leur action militante de base au parti communiste et à la CGT-PTT.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article200722, notice ATHÈNES René par Vincent Flauraud, version mise en ligne le 9 mars 2018, dernière modification le 9 mars 2018.

Par Vincent Flauraud

SOURCES : Le Cantal ouvrier et paysan,17 septembre 1945, 17 septembre 1994, 24 septembre 1994, 26 novembre 1994.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément