VINCENT André

Par Dominique Tantin

Né en 1913, massacré le 24 août 1944 à Mouthiers-sur-Boëme (Charente) ; victime civile.

André Vincent fut l’un des quatre civils (sur un total de huit victimes) massacrés par un détachement de la Wehrmacht à Mouthiers-sur-Boëme (Charente). Il fut abattu à hauteur de Morinaud.
Notice en cours de rédaction.
Si vous disposez d’informations sur cette victime, merci de prendre contact avec le Maitron des Fusillés.


Voir Mouthiers-sur-Boëme (24 août 1944)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article200732, notice VINCENT André par Dominique Tantin, version mise en ligne le 9 mars 2018, dernière modification le 9 mars 2018.

Par Dominique Tantin

SOURCES : Thomas Fontaine, Mémorial des cheminots, Paris, Perrin/SNCF, 2017, p. 167. — Guy Hontarrède, La Charente dans la Seconde Guerre mondiale, Dictionnaire historique, Saintes, Le Croît vif, 2004, p. 150-151. — Resistancefrancaise.blogspot.mouthiers-sur-boeme-le-24-aout-1944. — Capitaine Fred, avec la collaboration du Capitaine Rol et de Guy Lapeyronnie, La brigade RAC. Armée secrète Dordogne-Nord, Saint-Yriex. Limoges. 1977.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément