VERNON Robert, Kingston

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né vers 1911 en Irlande sans plus de renseignements, exécuté sommairement le 31 janvier 1945 à Sonneburg (Allemagne) ; artiste peintre ; résistant du réseau SR Alliance.

Dessin offert à la famille Noël qui tenait un hôtel à Hyères en 1939. Communiqué par Victoria Vachtchouk.

D’origine irlandaise, Robert Vernon était le fils de Edward Kingston et exerçait le métier d’artiste peintre. Il séjourna quelques jours au restaurant « les Plaisanciers », port de l’Ayguade à Hyères en 1939. C’est là qu’il fit le dessin ci-contre qu’il offrit à la famille.
Sous l’Occupation, il entra dans la Résistance au réseau de renseignements militaires Alliance comme agent de transmission du secteur de Marseille et adjoint de Robert Lynen.
Il fut arrêté par la Gestapo en février 1943 et interné à la prison de Saint-Pierre, quartier allemand, à Marseille. Il fut transféré à la prison de Fresnes puis à celle de Stuttgart et ensuite à la prison Schwäbischer Halle, enfin en janvier 1945 au pénitencier de Sonnenburg près de Küstrin (Prusse-Occidentale, Allemagne).
A l’approche des troupes soviétiques, les 823 détenus de Sonnenburg dont Robert Vernon furent abattus à la mitraillette par groupes de 10, dans la nuit du 30 au 31 janvier 1945 par un kommando de 20 SS et leurs corps furent ensuite incinérés au lance-flammes. Le 1er février, des unités de la VIIIe armée soviétique découvrirent le massacre. Parmi les victimes se trouvaient également le commandant Léon Faye.
Son avis de décès fut adressé le 23 septembre 1947 au Consul de France à Londres.
Robert Vernon fut homologué comme chargé de mission de 3e classe avec le grade de sous-lieutenant de la DGER (Direction générale des études et de la recherche).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article200929, notice VERNON Robert, Kingston par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 20 mars 2018, dernière modification le 1er juin 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy

Dessin offert à la famille Noël qui tenait un hôtel à Hyères en 1939. Communiqué par Victoria Vachtchouk.

SOURCES : Dossier AVCC 21P 547361.— Mémorial de l’Alliance.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément