JOINEAU Charles

Par Claude Penetier

Né en 1919 à Biarritz, mort en 1997 ; militant communiste ; secrétaire général de la FNDIRP.

Elevé à Bobigny (Seine, Seine-Saint-Denis), fils d’un grand blessé de la Première Guerre mondiale, Charles Joineau fut docker puis manipulant aux PTT. Il adhéra aux Jeunesses communistes aux Pré-Saint-Gervais en 1934 et au Parti communiste en 1935.
Arrêté en mars 1940 comme communiste, emprisonné à la Santé puis interné au camp de Gurs puis à celui de Mauzac, il fut libéré en mars 1941 et fut affecté à l’Armée d’armistice.

Revenu au Pré-Saint-Gervais en décembre 1942, il rejoignit les FTPF et fut affecté à la direction interrégionale. Arrêté le 10 février 1943, interné à Fresnes, il fut déporté à Natzweiler puis au camp d’Allauch.
A nouveau employé des PTT, il entra au comité national de la FNDIRP en 1948 et en fut permanent de 1950 à 1977. Il était président délégué en 1996.
Il repose dans la tombeau de la FNDIRP au Père Lachaise.

Son frère André, membre du groupe Victor-Hugo des FTPF, fut fusillé au Mont-Valérien.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article201009, notice JOINEAU Charles par Claude Penetier, version mise en ligne le 20 mars 2018, dernière modification le 23 mai 2020.

Par Claude Penetier

SOURCES : Notes de Serge Wolikow.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément