BOUROTTE Serge, Robert

Par Dominique Tantin

Né le 25 avril 1905 à Deville (Ardennes), mort le 23 janvier 1941 à Paris (XIVe arr.) ; mouleur ; vraisemblablement résistant.

Serge Bourotte était le fils de Victor Emmanuel Louis, ardoisier, alors âgé de 26 ans, et de Lucie Brasseur, sans profession, âgée de 28 ans. Il épousa Louise Marguerite Prud’homme le 11 février 1928 à Château-Regnault-Bogny (Ardennes). En 1941, il était domicilié à Argenteuil (Seine-et-Oise, Val-d’Oise), 25, cité du Perreux.
On ignore encore les circonstances et les motifs de son incarcération à la prison de la Santé, ni les causes de sa mort survenue le 23 janvier 1941 à 9h30, selon la déclaration effectuée le 25 janvier à la mairie du XIVe arr. par sa mère, devenue veuve, et venue de Deville.
Serge Bourotte obtint la mention Mort pour la France par une décision en date du 10 novembre 1947. Son nom est inscrit sur le monument aux Morts d’Argenteuil, mais il n’est pas répertorié sur Mémoire des Hommes.


Voir Paris (XIVe arr.), prison de la Santé, 1941-1944

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article201305, notice BOUROTTE Serge, Robert par Dominique Tantin, version mise en ligne le 3 avril 2018, dernière modification le 24 février 2020.

Par Dominique Tantin

SOURCE : Notes Jean-Pierre Besse. — Actes de naissance et de décès (Archives en ligne des Ardennes et de Paris).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément