LE GARLANTEZEC Jean, Baptiste

Par Alain Prigent, Serge Tilly

Né le 3 août 1921 à Pédernec (Côtes-du-Nord ; Côtes d’Armor), tué au combat le 27 juillet 1944 à Plésidy (Côtes-du-Nord ; Côtes d’Armor) ; FFI.

Jean Garlantézec était le fils d’Alexandre Le Garlantézec et de Mélanie Rolland. Cultivateur, il demeurait à Ty Giffet en Ploumagoar (Côtes-du-Nord ; Côtes d’Armor).
Le 27 juillet 1944, venu en renfort pour soutenir les maquisards de Coat-Mallouen en Plésidy, il est tué au combat à Saint-Michel-du-Médic en Plésidy, il avait 23 ans.
Quatre autres résistants sont aussi tués dans la même opération : Jules Orban, Fernand Bonnet, Jean-Marie Méheust et Jacques Ponty.
Le nom de Jean Baptiste Le Garlantézec figure sur La stèle de l’Enclos de Saint-Michel-du-Médic en Plésidy.
.
Site des Lieux de Mémoire du Comité pour l’Étude de la Résistance Populaire dans les Côtes-du-Nord

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article201400, notice LE GARLANTEZEC Jean, Baptiste par Alain Prigent, Serge Tilly, version mise en ligne le 5 avril 2018, dernière modification le 3 septembre 2020.

Par Alain Prigent, Serge Tilly

SOURCES : Arch. Dép. Côtes d’Armor 165J2 (fonds Boulbain), 2W235, 2W237. —Alain Prigent et Serge Tilly, L’occupation allemande dans les Côtes-du-Nord (1940-1944, Les Lieux de Mémoire, Cahiers de la Résistance Populaire dans les Côtes-du-Nord, n°10 (2004) et n°11 (2005).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément