AYZA ZARAGOZA Carlos

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 12 février 1899 à Vinaroz (Espagne), exécuté sommairement le 29 août 1944 à Frôlois (Côte-d’Or) ; supposé paysan ; supposé syndicaliste CNT ; résistant des Francs tireurs et partisans français du groupe Maxime Gorki

Carlos Ayza était le fils de Manuel et de Carmen Zaragoza. L’acte de décès indique Vinaroz comme lieu de naissance alors que le SHD le donne comme étant né à Benicarló, commune limitrophe de Vinaroz. Il était présumé veuf.
Un site de recherche espagnol mentionne un dénommé Carlos AYZA ZARAGOZA né à Benicarló (Castellón) en octobre 1900, paysan et maire de Martorelles (province de Barcelone), membre de la Confédération nationale du travail (CNT) en Espagne, de 1936 à la fin de 1938. Il est signalé comme étant arrêté ou enlevé en France en janvier 1939.
S’agit-il d’une seule et même personne ?
Carlos Ayza Zaragoza était domicilié pendant la guerre à Frôlois (Côte-d’Or). Il entra dans la Résistance en 1944 aux Francs tireurs et partisans français (FTPF) du groupe Maxime Gorki qui était composé d’étrangers, notamment des russes et un grand nombre d’espagnols.
Il fut capturé et fusillé par l’ennemi au lieu-dit "Hameau de Vaubuzin", à Frôlois (Côte-d’Or), le 29 août 1944, en compagnie de Jean-Baptiste Leroy et d’un autre espagnol Pedro Saumelle.
Il obtint la mention « Mort pour la France » le 20 avril 1999..
Son nom figure sur le monument aux morts ou "Panteo de los Francezos", situé au cimetière de Monjuic, à Barcelone (Espagne).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article201510, notice AYZA ZARAGOZA Carlos par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 8 avril 2018, dernière modification le 8 juillet 2019.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : AVCC 21 P 11177.— Gilles Hennequin Résistance en Côte-d’Or tome IV, Dijon 1997.— site lagavillaverde.org/Paginas/Desaparecidos/Paginas/ayza.html.— Mémorial GenWeb.— État civil (acte de décès).

Version imprimable Signaler un complément