CHABROL Pierre, Jean

Par Dominique Tantin

Né le 24 janvier 1922 à Saint-Séverin (Charente), mort en action le 27 août 1944 à Barbezieux, auj. Barbezieux-Saint-Hilaire (Charente) ; instituteur ; résistant FFI.

Fils d’Oscar Chabrol et de Marie-Louise née Gourvat, célibataire, Pierre Jean Chabrol avait rejoint le maquis.
Le 27 août, il faisait partie d’un détachement mixte de maquisards du 8e bataillon FTP (Francs-Tireurs et partisans) de Bousquet, alias Morny, en provenance de Dordogne-Nord, commandé par Robert Denoyelle, et incorporant quatre autres maquisards du sud de la Charente, détachement qui intervint à Barbezieux. Il avait pour mission de réquisitionner un véhicule dont le maquis avait besoin. Les maquisards furent surpris par les Allemands à l’usine Viaud où ils venaient chercher un camion. Deux maquisards furent abattus : Pierre Guérin et André Masfrand.
Deux autres trouvèrent la mort au cours d’un combat à l’hôtel de la Boule d’Or, Robert Denoyelle et Pierre Jean Chabrol. Ce dernier fut tué boulevard Gambetta vers 17h par des soldats de la colonne Elster en retraite traversant Barbezieux trois jours avant la libération de la ville.
Il obtint la mention Mort pour la France. Son nom est inscrit sur un monument commémoratif à Barbezieux et sur le monument aux Morts de sa commune natale.


Voir Barbezieux, aujourd’hui Barbezieux Saint-Hilaire (27-28 août 1944)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article201544, notice CHABROL Pierre, Jean par Dominique Tantin, version mise en ligne le 8 avril 2018, dernière modification le 8 avril 2018.

Par Dominique Tantin

SOURCES : SHD-Caen, AC 21 P 40868 (à consulter). — SHD-Vincennes, GR 16 P 116247 (à consulter). — Guy Hontarrède, La Charente dans la Seconde Guerre mondiale, Dictionnaire historique, Saintes, Le Croît vif, 2004, p. 23. — CD-ROM La Résistance en Charente, AERI, 005. — MémorialGenWeb. — acte de décès communiqué par la mairie de Barbezieux-Saint-Hilaire.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément