Explorer le maitron

Les structures de la SNCF

À sa création, la SNCF conserva la structure hiérarchique de chaque ancien réseau, les anciens réseaux étant transformés en cinq régions : Est, Nord, Ouest, Sud-Ouest, Sud-Est (après-guerre il fut créé une Région supplémentaire, la Région Méditerranée). Chacune de ces Régions fut dirigée par un directeur de l’Exploitation, qui supervise trois chefs de service (EX, MT et VB). Coiffant les Régions, la direction générale et le secrétariat général étaient assistés par plusieurs services centraux fonctionnels (transformés plus tard en directions) : Mouvement, Matériel, Installations fixes, Personnel, Services Commerciaux, Services financiers, Service des Messageries et Transports routiers (SMTR), transformé en 1970 en Service national des messageries (SERNAM), et divers autres organismes. La création de la SNCF contribua donc ainsi à renforcer la hiérarchie par création d’un étage supplémentaire de commandement.

Cette structure souffrait sur le terrain du poids du centralisme et du cloisonnement entre établissements opérationnels, alors que l’évolution de la concurrence impliquait un rapprochement avec les marchés et clients.

Il fallut attendre 1970 pour que soit entreprise la réforme des structures de la SNCF : en deux étapes (1972-1973), cinq réseaux aux compétences très allégées se substituèrent aux anciennes régions, le territoire national étant découpé plus finement en 25 nouvelles régions, qui, sans se confondre avec les régions administratives, tendaient à se rapprocher de ces lieux aux compétences territoriales accrues. Dans chaque région, six divisions fonctionnelles (Personnel, Contrôle de gestion et comptabilité, Commercial, Matériel, Transport, Équipement) se répartissaient les missions de pilotage et de coordination des établissements qui en dépendaient.

- Réseau Est : régions Paris-Est, Nancy, Reims, Metz, Strasbourg.

- Réseau Nord : Paris-Nord, Lille, Amiens.

- Réseau Ouest : Paris-Saint-Lazare, Paris-Montparnasse*, Rouen, Rennes, Nantes.

- Réseau Sud-Ouest : Paris-Sud-Ouest*, Tours, Bordeaux, Limoges, Toulouse.

- Réseau Sud-Est : Paris-Sud-Est, Marseille, Dijon, Lyon, Clermont- Ferrand, Montpellier, Chambéry.


* Régions fusionnées en octobre 1989 pour former la Région Paris-Rive gauche

Par Georges Ribeill

Version imprimable