BROUARD Michel, Robert, Marie

Par Annie Pennetier

Né le 24 décembre 1919 à Nantes, section de Doulon (Loire-Inférieure, Loire-Atlantique), exécuté sommairement le 13 août 1944 à Le Landreau (Loire-Atlantique) ; prêtre-professeur.

Les parents de Michel Brouard, Maurice Joseph Brouard, employé de chemin de fer, et Marguerite Anne Bodinier, sans profession, étaient domiciliés 19 rue Curie à Nantes. Pendant la guerre, ils se réfugièrent au Brevet, commune de Drain (Maine-et-Loire) où leur fils Michel Brouard résidait chez son oncle. Abbé, il enseignait au collège religieux d’Ancenis (Loire-Inférieure, Loire-Atlantique). Fréquemment, il traversait la Loire en bateau de l’Ile Coton à Ancenis où son père travaillait également, ainsi que pour le ravitaillement. Les occupants allemands ayant remarqué ces allers et venues, l’appréhendèrent sur la grève le 11 août 1944 vers 10h avec Désiré Rubens et Jules Aze alors qu’ils se disposaient à prendre le bateau pour la rive nord libérée.
Conduits au Fourneau, commune de Liré (Maine-et-Loire), puis à Loroux-Bottereau (Loire-Inférieure) où se trouvait l’état-major allemand, ils furent ramenés au Landreau et fusillés dans le Pré rouge à La Biderie, le 13 août 1944 vers 11h30 avec l’abbé Joseph Brigard rencontré en route.
Leurs cadavres furent découverts le 6 septembre au lieu dit Les Bas Briaces.
Michel Brouard a été reconnu Mort pour la France, et à la demande de son père homologué IP interné politique (23 mai 1955) le statut d’interné résistant IR lui ayant été refusé le 12 mai 1955.

A Le Landreau, une plaque commémorative porte leurs quatre noms et l’inscription : « Souvenez-vous dans vos prières des fusillés par les Allemands en cet endroit le 13 aout 1944 - Frères nous nous reverrons ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article201583, notice BROUARD Michel, Robert, Marie par Annie Pennetier, version mise en ligne le 19 juin 2018, dernière modification le 9 mars 2019.

Par Annie Pennetier

SOURCES : AVCC Caen, 21 P 718334 . — Jean-Pierre Sauvage, Xavier Trochu, Mémorial des victimes de la persécution allemande en Loire-Inférieure 1940-1945, 2001.— Mémorial GenWeb. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément