CABIROL Robert, Gérard

Par Frédéric Stévenot

Né le 4 novembre 1925 à Paris (Seine), abattu à Paris (Xe arr.) le 21 août 1944 ; vendeur de journaux à la criée.

Réfractaire au STO et âgé de 19 ans, Robert Cabirol vivait clandestinement à Paris, quand il fut abattu avec son camarade, Vincent di Bella, à l’angle de la rue Ambroise-Paré et la rue de Maubeuge, à Paris (XIXe arr.), à proximité de la gare du Nord. Ces deux jeunes vendaient Ce Soir, qui appelait à l’insurrection parisienne, quand ils furent interpellés par une patrouille allemande. Ils portaient des tracts FFI.
Conduits à la gare du Nord, ils furent relâchés. Mais ils furent abattus dans la rue par un tireur sur les toits, d’une rafale d’arme automatique.

Le corps de Robert Cabirol fut enterré dans le cimetière de Pantin, dans le carré militaire (carré 18, rang 20, tombe 17). Il fut homologué FFI et DIR (GR 16 P 99286).

Une plaque rappelle le souvenir des deux tués, qui fut apposée à l’endroit de leur mort, au n° 1 de la rue Ambroise-Paré :
« En mémoire de nos fils
Vincent Di Bella, 17 ans
et son camarade
Robert Cabirol, 19 ans
fusillés par les nazis
le 21 août 1944
Morts pour la France
Ne les oubliez pas ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article201587, notice CABIROL Robert, Gérard par Frédéric Stévenot, version mise en ligne le 9 avril 2018, dernière modification le 12 mars 2020.

Par Frédéric Stévenot

ICONOGRAPHIE : Mémorial GenWeb

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément