FABRY Eugène, Antoine

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 9 mars 1887 à Cussy-le-Chatel (Côte-d’Or), massacré le 8 septembre 1944 à Commarin (Côte-d’Or) ; receveur de fonderie ; victimes civiles.

Eugène Fabry était le fils de Germain Félix, maréchal-ferrant et Louise Jeanne Veillerot, sans profession. Il se maria le 9 janvier 1908 à Lacanche (Côte-d’Or) avec Lucie Jeanne Narquet. Il exerçait la profession de receveur de fonderie.
Il fut incorporé au 29e d’infanterie le 7 octobre 1908. IL fut nommé caporal le 8 février 1909, sergent le 4 novembre. Il fut mis en disponibilité le 25 septembre 1910 et mobilisé le 2 août 1914 au 26e d’inf. Il fut blessé au bras le 27 janvier 1915 et fut cité à l’ordre de la division ce qui lui valut la Croix de guerre avec étoile d’argent. Il fut affecté au 27e régiment d’infanterie le 30 juin 1918 puis démobilisé le 6 février 1919. Il se retira à Lacanche.
Capturé à Lacanche, il fut emmené à Commarin où il aurait été fusillé le 8 septembre 1944 mais la mairie de cette commune ne possède aucune trace du décès.
Il est inhumé au cimetière communal, à Lacanche (Côte-d’Or).
Son nom figure sur la stèle commémorative, à Lacanche (Côte-d’Or).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article201645, notice FABRY Eugène, Antoine par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 11 avril 2018, dernière modification le 11 avril 2018.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Gilles Hennequin "Résistance en Côte-d’Or" tome IV, Dijon 1997 et tome V, Dijon 2001.— informations de la mairie de Lacanche.— Mémorial Genweb.— État civil (naissance).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément