FINIDORI Jean

Par Hélène Chaubin

Né à Pianottoli (Corse du Sud, 2A) ; berger ; arrêté par les Chemises noires en mai 1943 pour avoir célébré la prise de Tunis ; mort des suites de tortures le 13 mai 1943.

Le Commandant Pietri.

Jean Finidori, peut-être né en 1897, était un paysan mobilisé pendant la première guerre mondiale et grièvement blessé. Il survécut mais demeura mutilé. Pendant la période de l’occupation italienne de la Corse, il était berger, au service du Commandant Pietri, de San Gavinu di Carbini. Le sud de la Corse, très montagneux, fut un bastion de la résistance Corse. Le commandant Pietri lui-même s’illustra par la précocité et l’importance de son action dans la résistance insulaire : dès juillet 1940, il avait lancé un appel à résister dans un texte qui resta célèbre : "Corses ! Garde à vous !". Sans jamais vouloir rejoindre un autre mouvement et malgré les graves exactions subies par sa famille pendant l’occupation, il combattit jusqu’à la Libération. L’esprit de patriotisme animait aussi son berger : quand il eut connaissance de la prise de Tunis par les Britanniques, Jean Finidori fit sonner les cloches de l’église de Monaccia d’Aullène. Une des légions de Chemises noires , la 55°, se trouvait dans le sud de la Corse. Jean Finidori fut interpellé par des Chemises noires qui lui firent ingurgiter du mazout jusqu’à ce qu’il en meure. Le Commandant Pietri , à cette occasion, écrivit au général italien Magli, commandant le VII° Corps d’Armée, pour lui demander, d’officier à officier, de rappeler à l’honneur les militaires italiens et de condamner ces comportements. Et quelques jours plus tard, le 24 mai, un autre berger, Dominique Lucchini, dit "Ribellu", entré dans la résistance ( au Front national) abattit un carabinier pour venger Finidori.
Le souvenir de Jean Finidori persiste dans la mémoire des Corses.
Son nom apparaît sur le Livre d’Or de Sartène.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article201767, notice FINIDORI Jean par Hélène Chaubin, version mise en ligne le 27 août 2018, dernière modification le 27 août 2018.

Par Hélène Chaubin

Le Commandant Pietri.
La petite église St Nicolas de Monaccia d’Aullène.

SOURCES : Archives privées de la famille du Commandant Pietri. — Orsu Ghjuvanni Caporossi, .Cronica di a Corsica (internet). — Hélène Chaubin, La Corse à l’épreuve de la guerre, 1939-1943, éditions Vendémiaire, 2012.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément