VÉTÉLÉ Marcel, écrit aussi VETLÉ

Par Annie Pennetier

Né le 20 février 1915 au Fuilet (Montrevault-sur-Evre, Maine-et-Loire) , mort en action à Ancenis (Loire-Inférieure, Loire-Atlantique) le 5 août 1944 ; garde des voies ; résistant FFI.

Fils de Pierre Vétélé et de Marie Leblanc, Marcel Vétélé était domicilié à Ancenis. Il travaillait comme garde des voies. Il se maria le 18 janvier 1941 avec Marie-Louise Bourget.
Membre du 1er Bataillon de Marche F.F.I. de Loire-Inférieure comme sergent, il fut tué par les troupes allemandes à la défense du pont d’ Ancenis (Loire-Inférieure) le 5 août 1944.
Il a été inhumé dans le carré militaire du cimetière communal d’Ancenis.
Il fut déclaré Mort pour la France le 6 octobre 1945.
Son nom est gravé sur le monument commémoratif de la libération d’Ancenis (11 morts).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article201862, notice VÉTÉLÉ Marcel, écrit aussi VETLÉ par Annie Pennetier, version mise en ligne le 15 avril 2018, dernière modification le 25 avril 2021.

Par Annie Pennetier

SOURCES : Arch. Dép. Loire-Atlantique, 305 J. — AVCC, Caen, AC 21 P 167990 . — Jean-Pierre Sauvage, Xavier Trochu, Mémorial des victimes de la persécution allemande en Loire-Inférieure 1940-1945, Nantes, 2001.— Mémorial GenWeb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément