BERTRAND Ismaël, Gustave

Par Frédéric Stévenot

Né le 18 février 1906 à Guivry (Aisne), mort le 22 août 1944 à Condat-sur-Vienne (Haute-Vienne) ; peintre en bâtiment ; résistant des FTPF.

Fils d’Eugénie Bertrand, Gustave Bertrand se maria le 1er juin 1929 à Buire (Aisne), avec Simone Solange Moreau.
Il rejoignit la Résistance au sein des FTP.
Il appartint au 3e bataillon de la compagnie 244 F (8e secteur de 5e région FTPF), quand il fut « tué en service commandé », le lendemain de la libération de Limoges, dans des circonstances qui restent à éclaircir. Condat-sur-Vienne est une commune de la banlieue sud de Limoges.
Gustave Bertrand fut reconnu « mort pour la France » à titre militaire (AC 21 P 21886), et homologué FFI (GR 16 P 55096).

Son nom apparaît sur le monument aux morts de Buire (Aisne).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article201868, notice BERTRAND Ismaël, Gustave par Frédéric Stévenot, version mise en ligne le 15 avril 2018, dernière modification le 6 avril 2021.

Par Frédéric Stévenot

SOURCES. Sites Internet : Mémorial GenWeb ; Mémoire des hommes. — SHD, dossiers adm. des résistants. — Dossier FFI-FTPF de Haute-Vienne en ligne sur Mémoire des Hommes, liste des FTP, p. 88/180.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément