CARLIN Robert, Louis

Par Frédéric Stévenot

Né le 10 novembre 1894 à Saint-Quentin (Aisne), fusillé comme otage le 25 août 1944 à Fontenay-sous-Bois (Seine,Val-de-Marne) ; victime civile.

Fils d’Arthur Alfred Carlin, employé de commerce âgé de vingt-quatre ans, et de Blanche Gras, son épouse, ménagère âgé de vingt-six ans ; le couple habitait alors au n° 1 rue Davin, à Saint-Quentin, où naquit leur fils.
time civile.
Dans le cadre de la libération de Paris, les 23, 24 et 25 août 1944, de violents combats opposèrent les soldats de la Feldgendarmerie installés dans le fort de Nogent-sur-Marne, aux membres des organisations de Résistance.
Robert Carlin mourut le 25 août, fusillé comme otage avec Henri Martrou et Aristide Pichot.
Il fut reconnu « Mort pour la France » (AC 21 P 322 126).
Son nom figure sur une stèle commémorative, à Fontenay-sous-Bois, avenue Louison-Bobet.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article201873, notice CARLIN Robert, Louis par Frédéric Stévenot, version mise en ligne le 16 avril 2018, dernière modification le 26 juin 2021.

Par Frédéric Stévenot

SOURCES. Arch. dép. Aisne, état civil de Saint-Quentin (reg. des naissances, 5 Mi 1683, n° 1050). — Sites Internet : Mémorial GenWeb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément