NOBLET Pierre, Charles

Par Annie Pennetier

Né le 8 février 1925 à Égly (Seine-et-Oise), mort le 30 juin 1944 dans la prison de Pontivy (Morbihan) ; ouvrier vannier ; réfractaire au STO.

Fils de Charles Noblet, vanier natif de Lanriec (Finistère) et de Joséphine Kerbiriou, née à Paris XIIIe arr., Pierre Noblet devint vannier comme son père. Domicilié 52 rue des Hauts Pavés à Nantes (Loire-Inférieure, Loire-Atlantique), en avril 1944, réfractaire au STO, il s’était réfugié chez ses grands-parents Mr et Mme Pierre Noblet, 46 rue Mauduit-Duplessis à Lanriec.
Le 21 juin 1944, des soldats allemands l’appréhendèrent dans un bois aux environs de Bannalec (Finistère). Incarcéré à la prison de Pontivy (Morbihan), il y mourut vraisemblablement le 30 juin 1944, à l’âge de dix-neuf ans,certainement sous la torture.
Le jugement déclaratif du Tribunal civil de Quimper date du 21 septembre 1954, transcrit sur l’état civil de Lanriec le 26 octobre 1954.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article201900, notice NOBLET Pierre, Charles par Annie Pennetier, version mise en ligne le 31 mai 2018, dernière modification le 11 août 2019.

Par Annie Pennetier

SOURCES : Arch. dép. 305 J , 1475 W 280 . — SHD Vincennes 16 P 445887 . — Jean-Pierre Sauvage, Xavier Trochu, Mémorial des victimes de la persécution allemande en Loire-Inférieure 1940-1945 , 2001.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément