PETIT André, Prosper

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 26 novembre 1901 à Montiéramey (Aube), massacré en représailles le 28 août 1944 à Mesnil-Saint-Père (Aube) ; cultivateur ; victime civile.

André Petit était âgé de 42 ans en 1944 et exerçait le métier de cultivateur.
Le 28 août un détachement de l’Afrika Korps en retraite encercla le village de Mesnil-Saint-Père afin de faire la chasse aux résistants. Vingt-quatre hommes du village dont André Petit furent pris en otage au cours de la rafle et fusillés en représailles le 28 août 1944 à 15 heures, au fond d’un verger, au lieu-dit "Pré Pitois".
Il est inhumé dans la tombe familiale au cimetière communal, à Mesnil-Saint-Père (Aube).
Son nom figure sur le monument commémoratif des fusillés du 28 août 1944, à Mesnil-Saint-Père (Aube).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article201973, notice PETIT André, Prosper par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 21 avril 2018, dernière modification le 22 juillet 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : dossier AVCC Caen AC 21 P 386202 (nc).— Divers sites internet relatant l’évènement.— Mémoire des Hommes (victimes civiles).— Mémorial Genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément