NAPOTNIG Jean

Par Jean-Sébastien Chorin

Né le 14 mai 1907 à Judenburg (Autriche), naturalisé français, massacré ou tué par accident le 13 juin 1944 à Villeurbanne (Rhône) ; manœuvre, monteur ; victime civile.

Jean Napotnig était le fils de Grégoire et de Sophie Pinbaumer. Il était marié à Ernestine Rucklin. Avant-guerre, il demeurait à Kingersheim (Haut-Rhin), dans le quartier de la Strueth. Il était manœuvre.
Le 5 septembre 1939, il s’engagea dans la Légion étrangère au bureau de recrutement de Belfort. Il fut naturalisé français par décret du 11 mars 1940.
En 1944, les époux Napotnig résidaient à Décines-Charpieu (Isère, Rhône), 2 allée Thénard. Jean Napotnig était monteur. Il travaillait au parc d’artillerie à Gerland (Lyon, Rhône).
Le 13 juin 1944, vers 22h45, Jean Napotnig fut atteint par une balle alors qu’il se trouvait à Villeurbanne (Rhône), au carrefour de la route de Crémieu (rue Léon Blum) et de la rue Frédéric Faÿs. D’après une enquête effectuée dans le quartier par la police française, une fusillade avait eu lieu entre patrouilles allemandes lors de laquelle Jean Napotnig avait été touché par accident. Jean Napotnig décéda après avoir été transporté par des militaires allemands à l’hôpital de Villeurbanne. Les services allemands occupant l’hôpital refusèrent de donner des informations à la police française sur les circonstances de la mort de Jean Napotnig.
Le 19 juin, son corps fut identifié par Ernestine Rucklin à l’institut médico-légal de Lyon. Interrogée par la police, elle déclara que son mari avait quitté son domicile mardi 13 juin à 7 heures pour se rendre à son travail et qu’elle ignorait tout des circonstances de « l’accident » dont il avait été victime.
D’après l’autopsie pratiquée par le professeur Mazel, Jean Napotnig avait été atteint d’une balle à la cuisse gauche, son artère fémorale avait été sectionnée et son décès était la conséquence d’une hémorragie. Pierre Mazel précisa que le tireur qui l’avait touché était face à lui.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article202246, notice NAPOTNIG Jean par Jean-Sébastien Chorin, version mise en ligne le 24 avril 2018, dernière modification le 18 décembre 2018.

Par Jean-Sébastien Chorin

SOURCES : Arch. Dép. Rhône, 3808W1131.— Journal officiel de la République française, Lois et décrets, 24 mars 1940.— Mémoire des hommes.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément