LARONDELLE André.

Par Freddy Joris

Baelen (pr. Liège, arr. Verviers), 8 février 1833 – Verviers (p. Liège, arr. Verviers), 28 janvier 1881. Ouvrier textile, dirigeant des Francs-ouvriers, de Verviers, section de la Première Internationale.

Tisserand, André Larondelle semble avoir été un des collaborateurs du journal L’Ouvrier qui paraît brièvement à Verviers en 1857. Dix ans plus tard, il est un des fondateurs, avec Pierre Fluche, et le premier président du groupe des Francs-ouvriers, qui deviendra au printemps suivant la section verviétoise de l’Association internationale des travailleurs (AIT). C’est suite à la participation d’André Larondelle à une réunion antimilitariste à Bruxelles en janvier 1868 que les Francs-ouvriers adhèrent à l’Internationale en avril suivant. En septembre 1868, Larondelle représente la section de Hodimont (aujourd’hui commune de Verviers) au troisième Congrès international de l’AIT, à nouveau à Bruxelles (pr. Brabant, arr. Bruxelles ; aujourd’hui Région de Bruxelles-Capitale).

En décembre 1868, le licenciement d’André Larondelle de l’usine Garot à Hodimont est l’étincelle qui provoque la première grande grève dans l’agglomération verviétoise, accompagnée des premières émeutes ouvrières depuis celles de 1844 menées à l’instigation des radicaux conduits par Hector Mottet. En 1869, il intervient à de nombreux meetings à Verviers et à Liège, aux côtés notamment de Joseph Jamar et de Pierre Fluche.

Après avoir été le premier éditeur responsable du journal des Francs-ouvriers, Le Mirabeau, de sa création à la fin de 1867 jusqu’en mars 1869, André Larondelle crée un autre hebdomadaire militant, Le Prolétaire, en août 1869, qui fait davantage écho aux informations concernant les militants de Dison (pr. Liège, arr. Verviers). En mai 1870, il est condamné à un mois de prison pour un article dans ce journal, condamnation qui entraîne la fin de celui-ci. Trois ans plus tard, la police cite encore André Larondelle parmi les principaux meneurs de l’Internationale à Verviers en 1873.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article202592, notice LARONDELLE André. par Freddy Joris, version mise en ligne le 3 mai 2018, dernière modification le 24 décembre 2019.

Par Freddy Joris

SOURCES : WOUTERS H., Documenten betreffende der arbeidersbeweging ten tojde van de Ie Internationale, deel I, Leuven-Paris, 1970 (Cahiers du Centre interuniversitaire d’histoire contemporaine, 60) – JORIS F., Pierre Fluche et le mouvement ouvrier verviétois sous Léopold II, Tubize-Bruxelles, 1997.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément