GENET Henri

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 28 septembre 1908 à Clux (aujourd’hui Clux-Villeneuve, Saône-et-Loire), exécuté sommairement le 27 juin 1944 à Pourlans (Saône-et-Loire) ; ouvrier agricole ; résistant des Forces françaises de l’Intérieur (FFI).

Henri Genet était le fils de Pierre et de Anne Degrace, tous deux cultivateurs. il était journalier dans les fermes et les scieries.
Il entra dans la Résistance aux Forces françaises de l’Intérieur (FFI) dans le groupe Dubois.
Le 27 juin 1944, il se trouvait avec plusieurs résistants du groupe Dubois dans le bois de Clux lorsqu’un camion allemand passa. Les résistants se sauvèrent mais Henri Genet et son camarade Daniel Mauveaux furent rattrapés et abattus à Pourlans.
Il fut identifié par jugement du tribunal civil de Louhans du 15 février 1945, transcrit à Pourlans le 1er juin 1945.
Il obtint la mention « Mort pour la France ».
Son nom figure sur la stèle érigée en bordure de la RD 673 à Pourlans (Saône-et-Loire), sur la stèle du groupe Dubois et sur le monument commémoratif à la mémoire des maquisards, résistants et déportés morts pour la France, à Verdun-sur-le-Doubs (Saône-et-Loire).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article202621, notice GENET Henri par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 3 mai 2018, dernière modification le 24 mars 2019.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : La Villeneuve et Clux : histoire de guerre, commune de Clux-Villeneuve.— Mémorial GenWeb.— État civil (Clux et Pourlans).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément