COHOU Michel, Jean, Alexis

Par Gilles Morin

Né le 19 mai 1921 à Grand-Couronne (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) ; professeur, puis inspecteur des PTT ; militant syndicaliste et socialiste de Seine-Inférieure, secrétaire adjoint de la fédération SFIO (1955-1956), secrétaire de la fédération du PSA (1958-1960) ; mutualiste et coopérateur.

Fils de petits fonctionnaires, Michel Cohou prépara Saint-Cyr, fut professeur intérimaire à l’école de commerce, puis au collège technique de Rouen. Il passa le concours de surnuméraire des PTT et devint inspecteur.
Cohou adhéra au syndicat clandestin en 1943 et fut désigné secrétaire départemental de la fédération CGT des agents PTT en 1945. En 1947, il fonda le cercle des restaurants des PTT de Rouen et fut élu administrateur de la Caisse primaire de Sécurité sociale de Rouen.
Animateur du foyer PTT de l’Union mutualiste rouannaise, Cohou créa, en 1954, le groupement des fonctionnaires et assimilé de la Seine-Maritime et de l’Eure (40 000 membres), puis le groupement des consommateurs du privé (15 000 membres). En 1955, il créa la pharmacie mutualiste de Rouen-Sotteville et, en 1958, le centre mutualiste d’optique.
Coopérateur, il participa en 1949 à la coopérative des PTT et, en 1946, fonda la Coopérative normande de consommation.
Cohou adhéra à la SFIO en 1944. Nommé secrétaire fédéral adjoint en 1955, il fit fonction de secrétaire fédéral, le titulaire du poste, Georges Brutelle, étant retenu à Paris puis en Algérie en 1957. Il fut candidat aux élections cantonales de 1955 à Londinières, puis à celles de 1958 dans le 2e canton de Rouen. Mais Cohou refusa le ralliement de la direction socialiste à la Ve République. Il participa à la formation du Parti socialiste autonome (PSA) dont il fut secrétaire fédéral en septembre 1958. Il fut à ce titre candidat aux élections législatives en novembre de la même année, dans le premier secteur de Rouen, pour l’Union des forces démocratiques regroupant le PSA, l’UGS et les démocrates hostiles au ralliement à la Ve République. Il dépassa de 500 voix le candidat de la SFIO le 23 novembre. Élu à la délégation permanente du PSA au congrès de Montrouge en mai 1959, il fut co-secrétaire de la fédération du PSU à sa fondation en avril 1960, puis fut élu secrétaire à l’organisation lors du congrès fédéral de décembre 1960.
Marié, il était père de deux enfants.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article20284, notice COHOU Michel, Jean, Alexis par Gilles Morin, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 7 novembre 2021.

Par Gilles Morin

SOURCES : Arch. Nat., F/1cII/323, 563. — L’Étincelle démocratique et sociale, 20 novembre 1958. — Les Élections législatives 1958, La documentation française. — Tribune socialiste, 7 mai et 12 octobre 1960, 11 avril 1964.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément