RENARD Roger, Ernest

Par Gérard Boëldieu

Né le 9 août 1917 à Montbizot (Sarthe), mort le 14 avril 2001 à Tours (Indre-et-Loire) ; tourneur sur métaux puis enseignant dans le technique ; syndicaliste de la Sarthe.

Troisième enfant, sur quatre, de Louis, Joseph Renard, tourneur sur métaux à l’usine Chappée d’Antoigné, à Sainte-Jamme-sur-Sarthe, commune voisine de Montbizot, et de Louise Marie Chouteau, couturière, Roger Renard épousa, au Mans (Sarthe) le 3 janvier 1941, Odette Marguerite Bazoge. Le couple eut deux filles. Roger Renard exerça d’abord le même métier que son père. En 1950-51, au Mans où il résidait, de « tourneur » (mention sur la liste électorale de 1950) il devint enseignant dans le technique (« Professeur technique » lit-on sur la liste électorale de 1951).

Adhérent du syndicat Force ouvrière, il devint, en février 1950, membre de la commission administrative de l’Union départementale sarthoise. Ce mandat fut renouvelé lors des congrès suivants. Ce fut encore le cas en 1978.

Ses obsèques civiles furent célébrées au crématorium du Mans le 20 avril 2001.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article202916, notice RENARD Roger, Ernest par Gérard Boëldieu, version mise en ligne le 10 mai 2018, dernière modification le 31 mars 2021.

Par Gérard Boëldieu

SOURCES : Arch. Dép. Sarthe : listes nominatives de Montbizot en 1921, 1926, 1931, 1936 ; dossiers des R.G. 1278 W 447 et 1431 W 104 contenant des listes de membres de la commission administrative de l’UD-FO de la Sarthe en 1973 et 1976. — Arch. Com. Montbizot. — Arch. Com. Le Mans : 591 W 21 et 591 W 25, listes électorales de 1950 et 1951. — Arch. UD FO de la Sarthe. — Le Maine Libre, 18 avril 2001 : faire part de décès. — Notes de Louis Botella.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément