BALLANGER Charles, Alphonse

Par Jacques Girault

Né le 8 novembre 1898 à Houlette (Charente), mort le 3 septembre 1986 à Cognac (Charente) ; instituteur ; militant mutualiste ; Résistant.

Son père était cordonnier et sa mère tenait le commerce. Charles Ballanger, après des études à l’école primaire supérieure de Cognac, entra à l’École normale d’instituteurs d’Angoulême (Charente) en 1914. Mobilisé en avril 1917, au 172e Régiment d’infanterie, il participa aux combats de la Première Guerre mondiale. Gazé et blessé aux jambes le 22 octobre 1918, alors qu’il était aspirant, il resta en convalescence jusqu’en octobre 1919. Promu lieutenant en juin, il participa à l’occupation de la Rhénanie du 24 octobre 1919 au 29 mai 1920.
De retour à la vie civile, il devint instituteur à Chauvigny (Vienne) où il épousa, en avril 1922, une institutrice, fille d’un menuisier. En 1924, ils obtinrent un poste double à l’école des Grands-Ajoncs à Exireuil près de Saint-Maixent (Deux-Sèvres).
Sans responsabilités syndicales ni appartenance politique, Charles Ballanger participa aux actions antifascistes dans son département. Mobilisé en septembre 1939, au 3e Régiment de tirailleurs algériens à Bône (Tunisie), il fut démobilisé en juillet 1940. Il participa a à la Résistance, affilié à l’Organisation civile et militaire. FFI, il contracta un engagement en 1944 pour la durée de la guerre et fut démobilisé en juillet 1945.
Charles Ballanger participa à la fondation de la Mutuelle assurance accidents des instituteurs de France. Correspondant départemental dans les Deux-Sèvres, nommé administrateur provisoire jusqu’en novembre 1942, confirmé au conseil d’administration national du 22 avril 1943, maintenu à la Libération, il fut régulièrement réélu au CA jusqu’au 2 avril 1970.
Retraité, il habitait Cognac. Il était veuf quand il décéda.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article202922, notice BALLANGER Charles, Alphonse par Jacques Girault, version mise en ligne le 10 mai 2018, dernière modification le 16 juillet 2018.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. Dép. Charente, état civil, registre matricule. — SHD, GR16 P/29340.— Renseignements fournis par l’intéressé. — Michel Chaumet,MAIF. L’histoire d’un défi, Le Cherche Midi, 1998.— Notes d’Alain Dalançon.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément