MALACAIN Pierre, Wilfrid, Alfred

Par Frédéric Stévenot

Né le 3 novembre 1923 à Grand-Verly (Aisne), mort le 20 avril 1945 à Buchenwald (Allemagne) ; résistant FFI

Hubert Delzart (matr. 81245) fut déporté par le convoi I.265, parti de Compiègne le 17 août 1944 pour le KL de Buchenwald. Dans le même convoi se trouvaient Joseph Gras, Henri Gropetti, Marcel Lévêque, Pierre Malacain (matr. 81 250).

Ce dernier fut affecté au kommando de Neu Stassfurt ou « Reh », qui se situait à huit kilomètres de Stassfurt et à trente-cinq de Magdeburg. Il fut ouvert le 13 septembre 1944. Les détenus eurent à installer une usine souterraine dans une ancienne mine de sel. Ils furent près de cinq cents en janvier 1945, presque tous sont Français. L’évacuation eut lieu vers les Sudètes.

Le nom de Pierre Malacain figure sur le monument commémoratif de Mennevret (Aisne), et à Petit-Verly, sur le monument aux morts et la plaque commémorative apposée dans l’église. Il fut homologué FFI et DIR (GR 16 P 383705).

La mention « Mort en déportation » peut être apposée sur ses actes, en vertu de l’arrêté du secrétariat d’État aux anciens combattants en date du 9 août 1994 (JO du 29 septembre 1994, p. 13 784).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article203243, notice MALACAIN Pierre, Wilfrid, Alfred par Frédéric Stévenot, version mise en ligne le 18 mai 2018, dernière modification le 21 mai 2018.

Par Frédéric Stévenot

SOURCES. SHD, dossiers adm. des résistants. — Site Internet : Généalogie Aisne ; FMD ; notice sur Neu Stassfurt ; arrêté du 9 août 1994.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément