ANDRIEUX Gabriel, Marie, Ange

Par Alain Prigent, Serge Tilly

Né le 18 janvier 1907 à Maroué (Côtes-du-Nord, Côtes d’Armor), tué au combat le 9 juin 1944 à Louannec (Côtes-du-Nord, Côtes d’Armor) ; gendarme à la brigade de Perros-Guirec ; FTP à la compagnie Gabriel Péri.

Fils de Gabriel Andrieux et de Marie Baudet, il épousa Denise Tirel. Le couple eut un enfant.
Le 4 juin 1944, les militaires allemands secondés par des miliciens autonomiste de la Bezen Perrot organisèrent une opération de police sur Perros-Guirec, Trégastel et Pleumeur-Bodou.
Au cours de cette opération de police ils se rendirent à la brigade de gendarmerie de Perros-Guirec. Deux gendarmes furent arrêtés, puis déportés en camp de concentration où ils moururent. Le gendarme Gabriel Andrieux se sentant menacé fut contraint de rejoindre le maquis de Coat-Gourhan en Louannec.
Le 9 juin 1944, au matin, une patrouille allemande composée de trois soldats fut attaquée par des membres du maquis de Coat-Gourhan en Louannec. Deux soldats furent tués, le troisième réussit à se rendre au PC de son unité. A la suite de cet incident, les Allemands procédèrent à une vaste opération de police contre ce maquis. Vers 14h, des troupes, venues des environs, se réunirent à proximité du maquis. Le combat s’engagea vers 15h30. Les cadavres de trois patriotes furent ramassés par les Allemands et jetés dans une fosse du camp de Servel : Yves Le Campion, Henri Chauvel et de Gabriel Andrieux.
Yves Le Campion et Henri Chauvel furent tués en combattant. Gabriel Andrieux les mains en l’air, ayant caché une arme dans son dos, réussit à tirer sur un officier allemand le blessant grièvement, il fut déchiqueté par une grenade.
Le 24 août 1944, les trois corps furent retrouvés dans une fosse à proximité du camp d’aviation de Servel près de Lannion.
Gabriel Andrieux avait 37 ans, son nom figure sur Le Monument du terrain d’aviation, à Servel en Lannion et sur Le Monument du Guillors en Louannec et sur la stèle de la brigade de gendarmerie de Perros-Guirec et sur La plaque de la brigade de gendarmerie de Perros-Guirec.
.
Site des Lieux de Mémoire du Comité pour l’Étude de la Résistance Populaire dans les Côtes-du-Nord

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article203347, notice ANDRIEUX Gabriel, Marie, Ange par Alain Prigent, Serge Tilly, version mise en ligne le 16 juillet 2018, dernière modification le 12 décembre 2021.

Par Alain Prigent, Serge Tilly

SOURCES : Arch. Dép. Côtes d’Armor, 2W236. – Alain Prigent et Serge Tilly, L’occupation allemande dans les Côtes-du-Nord (1940-1944), Les Lieux de Mémoire, Cahiers de la Résistance Populaire dans les Côtes-du-Nord, n° 10 (2004) et n° 11 (2005).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément