BERNARD Armel

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Né le 6 juin 1921 à Saint-Caradec-Trégomel (Morbihan), mort le 17 juillet 1944 au Faouët (Morbihan) ; FTPF-FFI.

Armel Bernard était le fils de Jean Marie Bernard, cultivateur à Kerpetro en Saint-Caradec-Trégomel, et de Marie Anne Le Puil, son épouse, ménagère. Armel Bernard était marié et domicilié à Lestrévédan en Ploërdut (Morbihan).

Il s’engagea dans les Francs-tireurs et partisans français (FTPF) au sein du 2e Bataillon FTPF, devenu le 11e Bataillon des Forces françaises de l’intérieur (FFI) du Morbihan commandé par Carion Roque, républicain espagnol réfugié en France en 1939, [pseudonyme dans la Résistance : commandant Icare]. Il fut capturé le 17 juillet 1944 avec Jean Le Tréhour, Jean Lincy et René Poulizac à La Garenne blanche en Glomel (Côtes-du-Nord, Côtes-d’Armor). Les quatre résistants furent incarcérés au Faouët (Morbihan) où, depuis début juin 1944 siégeait une Cour martiale dans les locaux de l’école Sainte-Barbe, lieu de détention, d’interrogatoire et de torture.

Les circonstances du décès d’Armel Bernard restent inconnues : mort des suites de blessures faites lors de son arrestation, mort sous la torture ou abattu ?
Son acte de naissance enregistré en mairie de Saint-Caradec-Trégomel porte la mention : « Décédé le 17 juillet 1944 à Le Faouët (mort pour la France) acte de décès envoyé à la transcription à la mairie de Ploërdut. À Saint-Caradec-Trégomel le 12 mai 1948 ».

Selon René Le Guénic, Armel Bernard pourrait être l’un des six résistants qui ont été sortis des geôles du Faouët et exécutés à l’aube du 21 juillet 1944 à Carnal-Vihan en Priziac (Morbihan). Cinq des six corps, retrouvés criblés de balles et le crâne fracassé à coup de pioche ne purent être identifiés que par quelques indices. Le sixième, dont le corps n’a pu être identifié pourrait-être selon lui celui d’Armel Bernard.
Armel Bernard obtint la mention « Mort pour la France ».

À Ploërdut, le nom d’Armel Bernard est inscrit sur le monument aux morts.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article203682, notice BERNARD Armel par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson, version mise en ligne le 22 mai 2018, dernière modification le 2 septembre 2019.

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Sur le monument aux morts de Ploërdut
Sur le monument aux morts de Ploërdut
SOURCE :
Photos Jean-Pierre et Jocelyne Husson

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21 P 20 659. — SHD, Vincennes, GR 16 P 50915. — Roger Leroux, Le Morbihan en guerre 1939-1945, Joseph Floch imprimeur éditeur à Mayenne, 1978. — René Le Guénic, Morbihan, Mémorial de la Résistance, Imprimerie Basse Bretagne, Quéven, 2013. — Mémorial GenWeb. — État civil, Saint-Caradec-Trégomel (acte de naissance) ; Le Faouët (acte de décès en attente).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément