FEUGERE Jean-François

Par Michel Gorand

Né le 28 juillet 1938 à Mont-Saint-Aignan (Seine-Inférieure, Seine-Maritime) ; cheminot ; agent de conduite ; secrétaire de secteur à Paris-Saint-Lazare (1970) ; secrétaire général de l’UPCRP-CFDT (1973) ; secrétaire général de l’UPR de Toulouse (1977-1981) ; élu CFDT au CCAS (1981-1983).

Fils de Jean Feugère et de Renée Siscé, Jean-François Feugère adhéra à la CFDT en 1966. Il fut le secrétaire du syndicat des cheminots CFDT de Saint-Lazare en 1969-1970, puis secrétaire général du Secteur de Paris Saint-Lazare en 1970 et secrétaire général de l’Union Professionnelle des cheminots de la Région parisienne (UPCRP-CFDT) jusqu’à décembre 1973, date où il était conducteur de route au dépôt de Paris Saint-Lazare.

Lors du 32ème congrès fédéral d’avril 1973 à Saint-Etienne, il fut candidat, non élu, au conseil fédéral des cheminots CFDT. Il fut muté au dépôt de Toulouse le 1er avril 1974 et était le secrétaire du syndicat des cheminots CFDT de Toulouse en 1975 et 1976. Candidat au secrétariat des cheminots CFDT lors du congrès extraordinaire des cheminots CFDT de mai 1977, il ne fut pas élu.

Il assumait la fonction de secrétaire général de l’Union professionnelle régionale (UPR-CFDT) des cheminots CFDT à Toulouse de 1977 à 1981. Après les élections professionnelles de mars 1981, il siégea, pour la CFDT, au comité central des activités sociales (CCAS) ainsi que dans sa commission « Sports et Loisirs » de 1981 à 1983. Il fut coordinateur entre direction régionale de Toulouse et la région et départements de Midi-Pyrénées en 1983 et 1984 pour trouver et financer des animations dans certains trains régionaux. Il fut réformé de la SNCF le 1er janvier 1985. En 1986, il était directeur de radio locale « Val d’Ariège ».

En 1971, il s’était présenté aux élections municipales des Mureaux (Yvelines) sur une liste PSU qui ne fut pas élue.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article203765, notice FEUGERE Jean-François par Michel Gorand, version mise en ligne le 25 mai 2018, dernière modification le 23 janvier 2019.

Par Michel Gorand

SOURCES : Arch. CFDT. — Michel Gorand in L’histoire de la Fédération des cheminots CFTC puis CFDT depuis 1918, Créteil, 2016. — Correspondance avec l’intéressé en 2018.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément