GUÉRIN Anne

Née le 22 août 1936 à Paris, morte le 30 septembre 2017 à Montrouge (Hauts-de-Seine) ; journaliste, sociologue ; anticolonialiste, écologiste.

Fille unique du militant d’ extrême-gauche et libertaire Daniel Guérin et de Maria Fortwangler, militante autrichienne en exil en France, Anne Guérin fut fortement marquée par le militantisme de ses parents et leur non-conformisme. La fortune de ses grands-parents paternels lui permit une enfance aisée y compris pendant la guerre passée à Montfort-l’Amaury (Seine-et-Oise, Yvelines) et à Annecy. Après-guerre, elle rejoignit sa grand-mère, psychanalyste à New York. Elle y passa dix ans et fit ses études à Swarthmore College (Pennesylvanie).
Revenue en France, elle vécut avec son père à Paris, Quai aux fleurs, bénéficiant de toute la vie intellectuelle, culturelle et militante qui y régnait.
Anne Guérin fut journaliste à l’Express. Sa signature du Manifeste des 121 (à 24 ans, la plus jeune signataire) irrita son directeur Jean-Jacques Servan-Schreiber. Elle se rendit à Alger pour travailler à la revue Révolution africaine puis à Tunis. Traductrice, elle se consacra au livre d’Hannah Arendt Rapport sur Eichmann pour Gaillimard puis aux Mémoires de Malcolm X.
Docteur en sociologie, elle épousa Ahmed Henni, économiste marxiste. Le couple eut deux enfants et vécut en Tunisie.
Elle se consacra à des essais précurseurs dans le domaine de la lutte pour l’écologie et signa en 1980 l’essai-enquête Les pollueurs puis se consacra à l’univers carcéral.
Militante d’Act up et de l’Observatoire international des prisons, elle participa aussi à la valorisation de l’œuvre de son père décédé en 1988.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article203767, notice GUÉRIN Anne, version mise en ligne le 25 mai 2018, dernière modification le 25 juillet 2020.

OEUVRE : Les Pollueurs. Luttes sociales et pollutions industrielles, Éditions du Seuil, 1980. — Prisonniers en révolte. Quotidien carcéral, mutineries et politique pénitentiaire en France1970-1980, Agone, 2013.

SOURCES : Philippe-Jean Catinchi, "Anne Guérin. Journaliste et militante", Le Monde, 20 octobre 2017. — Sites internet.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément