Saint-Bonnet-près-Riom (Puy-de-Dôme), le creux du Rocher, 16 août 1944

Par Eric Panthou

Le 16 août 1944, un groupe de résistants appartenant au corps franc des Truands attaque un important convoi allemand. 9 hommes sont tués au combat et un civil est également touché mortellement.

Dans la matinée du 16 août 1944, deux véhicules ont traversé Saint-Bonnet-près-Riom. Ils comptent à leur bord 13 combattants du corps franc des truands commandés par François Gendron, "Benoît" dans la Résistance.
Après une halte dans le village, ils ont emprunté la route dite « des Quatre chemins » pour rejoindre la RN9. Un convoi de ravitaillement allemand d’une vingtaine de véhicules croise leur route. Les résistants décident d’attaquer, se rendant compte trop tard que ce convoi est bien supérieur en hommes et en armes.
9 maquisards sont tués, 3 s’échappent, et un fut fait prisonnier. Michel Servol, qui travaillait dans un champ à proximité a été tué.

Les corps des victimes furent transportés à la maison du peuple de Saint-Bonnet puis enterrés provisoirement au cimetière communal.

En mémoire de ce massacre, « le monument des truands » est créé par l’architecte Georges Galinat, et est érigé à l’endroit de la fusillade.

Liste des victimes

Chevalier Henri
Coulon Henri
Gendron François
Godefroy Jean
Hochard William
Jablonski Vitalis
Lafont Albert
Margerit Raymond
Raymond Marcel
Servol Michel

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article203928, notice Saint-Bonnet-près-Riom (Puy-de-Dôme), le creux du Rocher, 16 août 1944 par Eric Panthou, version mise en ligne le 5 juin 2018, dernière modification le 27 décembre 2019.

Par Eric Panthou

SOURCES : Patrice Provenchère, Le Corps franc des Truands. La Résistance en Auvergne (Cantal, Haute-Loire, Puy-de-Dôme), Polignac, éditions du Roure, 2010 .— « Saint-bonnet-près-riom : Une commémoration pleine de retenue », La Montagne, édition Riom, 25 août 2018 .— Mémorialgenweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément