COLMART Paul, Jules

Par Jacques Girault

Ne le 26 janvier 1921 à La Madeleine (Nord), mort le 2 juin 1992 à Paris (XIIIe arr.) ; professeur de collège ; militant syndical et communiste dans le Pas-de-Calais puis dans l’Oise.

Fils d’un comptable, Paul Colmart, pupille de la Nation, titulaire d’une licence ès lettres, enseignait au collège de Lens (Pas-de-Calais) au début des années 1950. Il fut muté quelques années plus tard au collège Cassini à Clermont (Oise). Adhérent au Syndicat national de l’enseignement secondaire en 1946, il avait été le secrétaire de la section (S1) du collège de Lens.

Paul Colmart avait adhéré au Parti communiste français en 1946 à Béthune (Pas-de-Calais) où il avait été membre du bureau de sa cellule et du bureau de la section. À Lens, secrétaire de sa cellule, diffuseur de L’École et la Nation, il était entré au comité de la fédération communiste en 1953. Il était alors le secrétaire départemental de France-URSS. Muté dans l’Oise en 1955, il participa en 1956 à la reconstitution de la cellule communiste de Clermont, dont il prit le secrétariat, et fut intégré au comité de la fédération communiste en 1956 qui, peu après, annonçait qu’il allait quitter l’Oise.

Colmart s’était marié, en juillet 1950 à Violaines (Pas-de-Calais), commune d’origine de son père, avec Judith Konowaloff, étudiante en anglais, d’origine polonaise, membre du comité de la section communiste de Lens au début des années 1950. Ils divorcèrent et il se remaria en août 1957 à Plouha (Côtes-du-Nord, Côtes-d’Armor).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article20397, notice COLMART Paul, Jules par Jacques Girault, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 7 novembre 2021.

Par Jacques Girault

SOURCE : Arch. comité national du PCF.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable