SAUVÉ Siméon

Par Louis Botella

Ouvrier chapelier ; syndicaliste CGT et mutualiste des Bouches-du-Rhône.

Depuis janvier 1892 au moins, Siméon Sauvé était membre du conseil de la chambre syndicale des ouvriers approprieurs et fouleurs en chapellerie d’Aix-en-Provence. En septembre 1893, il fut signalé comme étant membre du conseil d’administration de la boulangerie coopérative d’Aix-en-Provence, fondée le 30 mars précédent.

Membre des conseils d’administration de l’Union des chambres syndicales ouvrières (UCSO) et de la Bourse du travail de cette ville, Siméon Sauvé était au cours des années 1896 à 1899, le trésorier de la commission du Sou-des-Vieux, chargée de venir en aide aux vieux travailleurs.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article204051, notice SAUVÉ Siméon par Louis Botella, version mise en ligne le 2 juin 2018, dernière modification le 2 novembre 2018.

Par Louis Botella

SOURCE : La Fédération aixoise, organe officiel de l’Union des chambres syndicales ouvrières (UCSO) d’Aix-en-Provence, 15 janvier, 15 février 1892, 30 septembre 1893, 15 juin 1896, janvier, novembre 1898, juillet 1899 (BNF Gallica).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément