SMERNOW Eugène dit SMIRNOFF

Né le 26 janvier 1922 à Moscou (URSS), exécuté peut-être fin mars 1944 à Avignon (Vaucluse) ; maquisard Armée secrète (AS), puis Francs Tireurs et partisans (FTP).

Ce maquisard d’origine russe, qui apparaît dans la bibliographie sous le nom de Smirnoff Eugène, avait rejoint de l’important Maquis Ventoux, dépendant de l’AS et constitué dans le courant de 1943. Il figure sous le nom de Smernow sur la liste des maquisards établie avant les événements du 22 février 1944 à Izon-la-Bruisse (Drôme) et saisie quelques temps après par les Allemands. Elle prévise qu’il y a été parrainé, comme plusieurs autres maquisards (dont un autre Russe), par Chauvin de Rustrel (Vaucluse). On peut supposer qu’il s’agit d’un déserteur d’une unité de l’Ost Legion de la Wehrmacht ou d’un camp de l’organisation Todt. Avec un groupe de maquisards – dont d’autres Russes – sans doute a-t-il quitté l’AS au début de 1944 pour passer aux FTP. Il avait rejoint la maquis Morvan, important maquis qui circulait entre le secteur de Laragne (Hautes-Alpes) et les Baronnies drômoises. C’est là, lors de l’attaque du camp à Mirabel, le 25 mars 1944, qu’il aurait été fait prisonnier. Il aurait été fusillé à Avignon.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article204222, notice SMERNOW Eugène dit SMIRNOFF, version mise en ligne le 15 juin 2019, dernière modification le 30 mars 2021.

SOURCES : SHD 28 P 6 189, liste de maquisards. ⎯ Amicale du maquis Morvan, Maquis et bataillon Morvan, Marseille, Imp. Lamy, 1987. ⎯ Claude Arnoux, Maquis Ventoux Résistance et répression pendant la IIe Guerre mondiale, réed. Avignon, Aubanel, 1994.— Maquis et bataillons Morvan Marseille, Amicale du maquis Morvan, 1987, (discours pour Albert Aurel).

Jean-Marie Guillon

fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément