NAGOT Pierre, Marie

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Né le 21 avril 1922 à Ergué-Gabéric (Finistère), mort des suites de ses blessures le 24 juillet 1944 à Vannes (Morbihan) ; caviste ; FFI.

Célibataire, Pierre Nagot était le fils de Jean Marie Nagot et d’Anna Françoise Bianic, cultivateurs à Creach Ergué en Ergué-Gabéric (Finistère). Après le décès de son père, sa mère s’installa à à Pluguffan (Finistère), où elle exerçait la profession d’aide-cuisinière.

Il s’engagea dans les Forces françaises de l’intérieur au sein de la 2e compagnie du 2e Bataillon FFI (ORA) du Morbihan (ORA), commandé par Yves Le Garrec [pseudonyme dans la Résistance : commandant Yves]. Le 21 juillet 1944, son groupe s’inquiéta de ne pas le voir revenir avec André Le Gleuher d’une mission dans le secteur de Brandivy. Arrêtés, les deux FFI avaient été incarcérés à Locminé (Morbihan) dans l’école publique qui servait de lieu de détention, d’interrogatoire et de torture.

Le 22 juillet 1944, Pierre Nagot fit partie des treize résistants sortis des geôles de Locminé et exécutés sommairement dans le bois de Botségalo en Colpo (Morbihan). Selon le site Mémoire des hommes, il fut tué par le tir d’exécution. Selon Roger Leroux, il fut retrouvé agonisant sur le lieu de l’exécution, conduit d’abord à l’aérium de Colpo puis à l’hôpital de Vannes (Morbihan) où il est décédé le 24 juillet 1944. Le fait que son nom ne figure pas sur le monument commémoratif de Botségalo en Colpo plaide en faveur de cette dernière version, confirmée par l’ordonnance rectificative de décès rendue par le tribunal civil de Vannes en date du 19 février 1945 et transcrite à l’état civil de Vannes le 24 mars 1945.

Il a obtenu la mention « Mort pour la France » et a été homologué FFI.

À Auray, le nom de Pierre Nagot est inscrit sur le monument dédié aux FFI du 2e Bataillon du Morbihan.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article204309, notice NAGOT Pierre, Marie par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson, version mise en ligne le 13 juin 2018, dernière modification le 3 mai 2020.

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Sur le mémorial FFI d'Auray
Sur le mémorial FFI d’Auray
SOURCE :
Photos Jean-Pierre et Jocelyne Husson

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21 P 96 855. — SHD, Vincennes, GR 16 P 439159. — Roger Leroux, Le Morbihan en guerre 1939-1945, Joseph Floch imprimeur éditeur à Mayenne, 1978. — Mémorial GenWeb. — État civil, Ergué-Gabéric (acte de naissance) ; Vannes (ordonnance rectificative de décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément