COQUENTIN Ernest, Marie, François, Célestin

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Né le 16 février 1920 à Guillac (Morbihan), mort accidentellement en service le 12 août 1944 à Josselin (Morbihan) ; FTPF-FFI.

Ernest Coquentin était le fils de François Joseph Marie Coquentin et de Célestine Choupin. Par jugement du tribunal civil de Ploërmel du 20 juillet 1920, il a été adopté comme pupille de la nation.

Il s’engagea dans les Francs-tireurs et partisans français (FTPF) au sein de la 2e compagnie du 4e Bataillon FTPF, devenu le 4e Bataillon des Forces française de l’intérieur (FFI) du Morbihan commandé par Jean Rucard. Il fut tué accidentellement en service le 12 août 1944 à Josselin (Morbihan).

Il a obtenu la mention « Mort pour la France » et a été homologué FFI.

Dans le Morbihan, à Josselin, le nom d’Ernest Coquentin est inscrit sur la liste « Résistants » du monument aux morts et sur les plaques commémoratives de l’église Notre-Dame-du-Roncier.
À Moréac, il figure sur la plaque dédiée au « 4e Bataillon - 2e Cie (FTPF)é » du monument de Porh-Le Gal.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article204401, notice COQUENTIN Ernest, Marie, François, Célestin par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson, version mise en ligne le 17 juin 2018, dernière modification le 26 août 2019.

Par Jean-Pierre Husson, Jocelyne Husson

Sur le monument de Porh-Le Gal en Moréac
Sur le monument de Porh-Le Gal en Moréac
Sur le monument aux morts de Josselin
Sur le monument aux morts de Josselin
SOURCE :
Photos Jean-Pierre et Jocelyne Husson

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21 P 48 460. — SHD, Vincennes GR 16 P 141646. — État civil, Guillac (acte de naissance).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément