MALIECKI Joseph

Par Dominique Tantin

Né le 15 mars 1884 à Klein Zaleski (Pologne, peut-être une localité de Posnanie alors annexée à l’Empire allemand), massacré le 22 mai 1940 à Mingoval (Pas-de-Calais) ; ouvrier mineur ; victime civile.

Fils de Michel Maliecki et de Johanne Robaszkiencz, époux de Constance Adamek, Joseph Maliecki était domicilié à Avion (Pas-de-Calais).
Sur la route de l’exode, il fut l’une des victimes (cinq ou peut-être davantage) des représailles perpétrées par un détachement de la Division SS Totenkopf dans cette commune du Pas-de-Calais. Il fut exécuté vers 20h dans la Grande Rue.


Voir Mingoval (22 mai 1940)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article204407, notice MALIECKI Joseph par Dominique Tantin, version mise en ligne le 17 juin 2018, dernière modification le 17 juin 2018.

Par Dominique Tantin

SOURCES : Acte de décès communiqué par M. Jérôme Valembois. — Hélène Guillon, Les massacrés par les Allemands en France, 1940-1945, Étude sur la répression extrajudiciaire allemande en France de l’invasion à la Libération, mémoire de Master 2 sous la direction de Michel Boivin, Université de Caen, UFR d’Histoire, 2005-2006, Annexes. — Jean-Luc Leleu, La division SS-Totenkopf face à la population civile du Nord de la France en mai 1940, Revue du Nord 4/2001 (n° 342), p. 821-840.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément