BERTHON Jules

Par Louis Botella

Mineur ; syndicaliste CGT et militant communiste du Gard.

En juin 1937, Jules Berthon fut l’un des candidats de la CGT aux postes de délégués ouvriers suppléants au conseil d’administration de la caisse de secours des mines de Trélys et de Palmesalade au [Le] Martinet.

Lors de l’élection au conseil d’arrondissement en octobre 1937, il représenta le Parti communiste dans le canton de Bessèges. Il était alors également adjoint au maire de Robiac.

En janvier 1938, il fut signalé comme étant membre de la commission de contrôle des finances au sein de la Fédération régionale Gard-Lozère du Parti communiste.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article204420, notice BERTHON Jules par Louis Botella, version mise en ligne le 18 juin 2018, dernière modification le 18 juin 2018.

Par Louis Botella

SOURCE : Le Cri du Gard, organe régional hebdomadaire du Parti communiste, 12 juin, 17 juillet, 2 octobre 1937, [8] janvier 1938 (BNF Gallica).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément