VATINEL Maxime, Émile

Par Dominique Tantin

Né le 7 septembre 1910 à Ruelle-sur-Touvre (Charente), exécuté sommairement le 22 juillet 1944 à Le Bastit (Lot) ; résistant au sein des FTP.

Stèle commémorative
Stèle commémorative
Crédit : MémorialGenWeb.

Maxime Vatinel était le fils d’Édouard Vatinel, alors âgé de vingt-cinq ans, mouleur à la fonderie nationale de Ruelle, et de Marguerite Denise née Brethenoux, âgé de vingt-trois ans, lingère. Le 6 juin 1933, à Angoulême, il épousa Marie Blanche Jourdanas.
Il rejoignit la Résistance dans le département du Lot, membre de la Compagnie Marcelle, de Gramat, initialement membre de l’ORA puis des FTP. Il était considéré comme agent de liaison.
Il trouva la mort le 22 juillet 1944 dans la commune de Le Bastit. C’est le commandant de Gourdon qui avait demandé des renforts pour son service de sécurité. Une camionnette de la Compagnie Marcelle partit, précédée d’une moto montée par deux anciens sous-officiers, René Marchand et Maxime vatinel. La moto tomba sur une colonne allemande de blindés. Il fut capturé par les Allemands avec René Marchand et les deux hommes furent exécutés après un accrochage. Vatinel fut fusillé après avoir été torturé et après avoir refusé de parler. Un doute subsiste sur le lieu de son décès. Un mémoire de maîtrise de la Faculté de Toulouse indique qu’il aurait été blessé à Le Bastit puis emmené à Gramat où il fut tué après avoir été torturé, à quelques mètres de sa femme et de sa fille.
Une stèle fut érigée à leur mémoire sur la route D 677 entre Le Bastit et Péchaud.
Homologué sergent FFI pour la période du 10 avril au 22 juillet 1944, et DIR, il obtint la mention Mort pour la France.
Son acte de décès n’a pas été trouvé à Le Bastit.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article204454, notice VATINEL Maxime, Émile par Dominique Tantin, version mise en ligne le 18 juin 2018, dernière modification le 9 mai 2022.

Par Dominique Tantin

Stèle commémorative
Stèle commémorative
Crédit : MémorialGenWeb.

SOURCES : SHD-AVCC Caen, AC 21 P 686880 (à consulter). — SHD-Vincennes GR 16 P 586886 (à consulter). — SHD Vincennes, GR 19 P 46/32 FTPF : Compagnie Marcelle de Gramat (en ligne). — Mademoiselle Couderq, L’action de la Compagnie Marcelle, maîtrise Histoire, Faculté de Toulouse, non datée. — Mémoire des Hommes. — MémorialGenWeb. — acte de naissance en ligne sur Arch. Dép. Charente.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément