BOUTONNET Roger, Léon

Par Frédéric Stévenot

Né le 15 décembre 1904 à Genève-Plainpalais (Suisse), exécuté sommairement le 5 septembre 1944 à Besançon (Doubs) ; employé de commerce ; résistant FFI homologué DIR.

Roger Boutonnet était le fils de Victor Léon et d’Estelle Menin. Il était marié avec Germaine Léonie Claudine Simonet et domicilié 21 rue Jean-Wyrsch, à Besançon. Il exerçait le métier d’employé de commerce.
Le 5 septembre, quatre résistants, Roger Boutonnet, Michel Pasquier, Georges Félix et René Zanchi, rentrant d’une mission de ravitaillement à la ferme de Rufille, furent arrêtés par un groupe d’Allemands en lisière de la forêt de Chailluz. Après un interrogatoire sommaire dans une ferme proche, la maison Jouffroy, dans le même lieudit, ils furent exécutés le jour même, à treize heures, selon l’acte de décès établi le 9 par la mairie de Besançon.
Roger Boutonnet aurait été le neveu de Richard Zanchi, tué deux jours plus tard au cours des combats pour la libération de Besançon.

Il obtint la mention « Mort pour la France » par avis du commandant la SRD 2 en date du 8 février 1945 (en marge de l’acte de décès) et fut reconnu comme « Déporté et interné résistant » (DIR). Il ne semble pas avoir été homologué FFI. Il reçut la médaille de la Résistance à titre posthume (décret du 3 septembre 1959 publié dans le JO du 9 septembre 1959)

Le nom de Roger Boutonnet apparaît sur le monument aux morts et le monument de la Libération, à Besançon (Doubs).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article204459, notice BOUTONNET Roger, Léon par Frédéric Stévenot, version mise en ligne le 19 juin 2018, dernière modification le 31 janvier 2022.

Par Frédéric Stévenot

SOURCES : Service historique de la Défense, Caen, SHD/ AC 21 P 716131 (nc) et Vincennes, GR 16 P 84904 (nc).— Sites Internet : Mémoire des hommes ; Mémorial GenWeb. — Acte de décès fourni par Jean-Louis Ponnavoy.

fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément