NICEPHORE Jean [Dictionnaire des anarchistes]

Par Dominique Petit

Tailleur de pierres, anarchiste et syndicaliste de Sète (Hérault).

En 1881, Nicéphore fut membre du comité d’organisation du Congrès ouvrier régional du Midi qui se déroula à Sète. Il y participa comme délégué de la Chambre syndicale des ouvriers tailleurs de pierre et maçons. Il s’y déclara anarchiste et partisan de tous les moyens violents : « Le prolétariat ne doit prendre part à aucune élection ». Lorsque le moment de la Révolution sera venu, Nicéphore voulait qu’on ne recule devant aucun moyen violent et recommandait l’emploi du pétrole, de la dynamite, du picrate de potasse, de la nitro-glycérine, etc.
En 1882, il demeurait 3 avenue du Château d’Eau.
En octobre 1882, Nicéphore était le correspondant du « parti anarchiste ». Il recevait de nombreuses correspondances qui cessèrent avec les événements de Montceau-les-Mines.
Il se disait le représentant d’une fabrique d’armes de Saint-Etienne (Loire) et plaçait un assez grand nombre de revolvers à prix réduits.
Nicéphore était membre du Cercle du travail de Sète.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article204678, notice NICEPHORE Jean [Dictionnaire des anarchistes] par Dominique Petit, version mise en ligne le 26 juin 2018, dernière modification le 27 juin 2018.

Par Dominique Petit

SOURCES : Arc ; préf. de Police de Paris Ba 32 — Arch. Dép. De l’Hérault 1M1091 — La Révolution sociale 10 avril 1881

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément