FARINES Pierre

Par Florence Lamothe, Jacques Fitan

Né le 3 avril 1922 à Villeneuve-de-Marsan (Landes), exécuté sommairement le 6 août 1944 à Toujouse (Gers) ; ouvrier boulanger ; résistant.

Natif de Villeneuve-de-Marsan où son père était facteur, Pierre Farines y exerçait la profession d’ouvrier boulanger. Réfractaire au STO (loi du 3 février 1943), il rejoignit les rangs des maquisards du Marsan (Landes).
Il appartenait au Corps Franc Pommiès et au groupement Ouest sous la direction de Carnot. En juin 1944, il avait rejoint la Compagnie Naud-Claverie du groupe de Villeneuve.
Le dimanche 6 août 1944 vers 6 heures du matin, un détachement allemand arriva au Houga, commune du Gers limitrophe à Toujouse et au département des Landes, à la recherche de résistants qui s’étaient repliés dans le secteur. Pierre Farines avait passé la nuit à la ferme La Téoulère, située à la lisière du bois de Bascaules, où la famille Ducournau accueillait les résistants et leur matériel. Pierre Farines fut ensuite envoyé par Claverie en mission de ravitaillement de deux camarades qui montaient la garde à 500m environ de la ferme. L’avant-garde des soldats allemands le captura. Les deux sentinelles françaises donnèrent l’alerte et l’ordre de dispersion du campement fut lancé. Pierre Farines ne portait pas d’arme.
Comme Henri Thiébaud et Jean-Joseph Labastie, il fut aligné contre un mur de la ferme Ducournau puis amené dans une clairière du Bois de Bascaules où il fut exécuté.

Une stèle est érigée depuis 1946 à l’endroit où les trois jeunes gens ont été exécutés. Un parcours de mémoire, inauguré le 6 août 2016, rappelle leur sacrifice.
Son nom est également gravé sur le monument aux morts de Villeneuve-de-Marsan -
et à Castelnau-Magnoac (Hautes-Pyrénées) sur le Mémorial du Corps Franc Pommiès (573 noms).


Toujouse (Gers) : 6 août 1944

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article204915, notice FARINES Pierre par Florence Lamothe, Jacques Fitan, version mise en ligne le 3 juillet 2018, dernière modification le 10 février 2021.

Par Florence Lamothe, Jacques Fitan

SOURCES  : CPRD des Landes, dossier 29 vert comprenant le témoignage de Robert Larrieu et une lettre du 19/11/1952 de Léonce Dussarrat, président de la Commission d’homologation des Landes. — CD Rom- AERI, La Résistance dans les Landes, 2008. — SHD, Vincennes, pas de dossier de résistant.— Notes Annie Pennetier.— MémorialGenweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément