COMTE Maurice, Théophile, Marcel

Par Claude Pennetier

Né le 6 juillet 1927 à Arbois (Jura) ; électricien EDF ; membre du secrétariat fédéral communiste du Jura.

Fils de Georges, Louis, Auguste Comte, né en 1897, artisan du bois, et de Jeanne, Joséphine, Héloïse née Molin en 1900, ménagère, Maurice Comte, titulaire du certificat d’études primaires, travailla comme électricien et entra à EDF. Il fit son service militaire pendant un an (1947-1948) en Allemagne comme brigadier chauffeur. De retour dans sa ville natale, il se maria le 24 juillet 1948 à Grozon (Jura) avec Renée Sabatie, une couturière fille de cheminots. Père de famille depuis novembre 1948, il adhéra au syndicat CGT en 1952 et fut délégué adjoint de la subdivision EDF d’Arbois.
Maurice Comte adhéra au PCF en 1957. Secrétaire politique de la section d’Arbois, il entra au bureau fédéral communiste du Jura en mai 1961, puis au secrétariat fédéral en mai 1962. Son passage fut bref puisqu’en mai 1964, il ne fut plus que membre du bureau, et, de 1970 à 1979, membre du comité fédéral. Il quitta le secrétariat de la section d’Arbois, à l’âge de cinquante-deux ans, pour laisser la place à un jeune agriculteur de vingt-trois ans. Il avait suivi une école centrale d’un mois en 1964.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article20503, notice COMTE Maurice, Théophile, Marcel par Claude Pennetier, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 10 septembre 2013.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. comité national du PCF. — État civil d’Arbois (26 juillet 2007).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément