RICHARD François

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 18 mai 1876 à Saint-Bonnet-en-Bresse (Saône-et-Loire), massacré le 23 août 1944 à Simard (Saône-et-Loire) ; cultivateur ; victime civile.

François Richard était le fils de Jean et de Anne Marie Rebouillat. Il était marié avec Hortense Fichet. Il était domicilié à Simard (Saône-et-Loire) et exerçait le métier de cultivateur.
Le 23 août 1944 une unité allemande formée de 250 SS et de parachutistes partit de Louhans (Saône-et-Loire) pour aller chercher les postes échelonnés sur la voie ferrée jusqu’à Navilly. Au retour la colonne fut harcelée par le maquis et perdit une cinquantaine d’hommes. Pour se venger les nazis investirent le bourg de Simard et incendièrent les maisons faisant sortir les habitants et fusillant au hasard neuf hommes par représailles aux hameaux du Petit-Cerisier et du Galet.
François Richard fut abattu le 23 août 1944 à 19 heures dans sa ferme au hameau du Petit-Cerisier, à Simard (Saône-et-Loire).
Il est inhumé au cimetière communal, à Simard (Saône-et-Loire).
Il obtint la mention « Mort pour la France » portée sur son acte de décès.
Son nom figure sur la stèle commémorative au hameau du Petit-Cerisier, à Simard (Saône-et-Loire)

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article205211, notice RICHARD François par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 23 juillet 2018, dernière modification le 23 juillet 2018.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Article Commémoration : en mémoire des fusillés du 23 août 1944 dans L’Indépendant du Louhannais et du Jura du 22 août 2000.— Mémorial Genweb.— État civil (acte de décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément